Selon l'OMS, 1,5 million de décès sont causés par des affections respiratoires chroniques. Bien souvent, elles dégénèrent en insuffisance respiratoire chronique (IRC). Cette dernière représente la phase terminale d'une maladie respiratoire qui n'est pas suffisamment prise en charge. Extrêmement nocive pour la qualité de vie, elle constitue un réel handicap respiratoire. Alors qu'est-ce que l'insuffisance respiratoire chronique ? Quels sont ses causes et ses symptômes ? Quel traitement est adapté ?

Qu'est-ce que l'insuffisance respiratoire chronique ?

L'insuffisance respiratoire est une maladie caractérisée par une défaillance à oxygéner le sang et une mauvaise évacuation du dioxyde de carbone (CO2). Elle est dite chronique quand elle persiste progressivement chez le patient en état stationnaire. Elle se traduit par des échanges de gaz (hématose) incomplets. À long terme, elle induit une carence en dioxygène (O2) appelée hypoxémie. Nous distinguons généralement plusieurs types d'insuffisances respiratoires :

  • l'IRC obstructive qui est caractérisée par un encombrement partiel des voies respiratoires et une réduction importante de la taille des bronches,
  • l'IRC restrictive qui est caractérisée par une réduction de la capacité des poumons,
  • l'IRC mixte qui est un mélange des deux types précédents,
  • l'IRC par maladie cardiovasculaire caractérisée par une exploration fonctionnelle respiratoire normale, une difficulté à respirer (dyspnée) et une hypoxémie.

L'IRC obstructive apparaît généralement à la suite de maladies pulmonaires comme l'asthme, la bronchite chronique et l'emphysème. Vous souffrez d'insuffisance respiratoire chronique lorsque votre pression partielle du sang en oxygène (PaO2) est inférieure à 70 millimètres de mercure (mmHg), de manière continue sans crises. Votre maladie est dite sévère si votre PaO2 est inférieure à 50 mmHg. Dans l'un ou l'autre des cas, elle peut être diagnostiquée à l'oxymètre de pouls pour une prise en charge rapide et efficace.

Ce dispositif vous permettra de réaliser l'oxymétrie qui est un test indolore, mais efficace pour connaître le niveau de saturation en oxygène de votre sang. Il s'agit d'une pince dotée d'un moniteur et d'un capteur. Il utilise la lumière infrarouge pour analyser la couleur du sang afin de déterminer son niveau de saturation en oxygène.

Quels sont les symptômes de l'insuffisance respiratoire chronique ?

Si vous souffrez d'IRC sous sa forme sévère ou modérée, plusieurs symptômes peuvent vous mettre la puce à l'oreille. Il s'agit dans un premier temps d'éprouver des difficultés à respirer (dyspnée) quand vous fournissez des efforts. Dans les cas les plus graves, des arrêts respiratoires peuvent survenir, provoquer des lésions pulmonaires et entraîner un coma.

Vous pourrez également constater des colorations bleues ou violettes en raison d'une mauvaise oxygénation des hémoglobines en excès (cyanose), au niveau des extrémités. L'apparition d'œdèmes sur les jambes est souvent observée. Il est également possible que vous développiez de l'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) et des troubles du rythme cardiaque (cas fréquent). Selon le cas, votre pouls est plus élevé que la moyenne avec une IRC. En cas d'IRC, vous êtes également sujet à des troubles de la concentration et des difficultés à réfléchir convenablement, car votre cerveau manque de dioxygène (O2).

Vous aurez également des difficultés à rester attentif. De plus, l'IRC implique une fatigue permanente traduite par de la somnolence en journée malgré une apparente nuit de sommeil paisible et de fortes migraines. Elle est par ailleurs responsable de la baisse de la libido.


Quelles sont les causes de l'insuffisance respiratoire chronique ?

La défaillance de l'appareil respiratoire, faute d'oxygène, contraint des milliers de patients à rester appareillés chez eux. Au stade d'IRC sévère, le phénomène d'inspiration-expiration non assisté devient un luxe que peu de personnes peuvent se permettre. L'ensemble des fonctions vitales est ébranlé par le manque de dioxygène (O2) et l'excès de dioxyde de carbone (CO2).

Les causes de l'IRC sont multiples et variées. Si vous fumez, vous avez en effet plus de risques de contracter une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et plusieurs autres maladies pulmonaires comme l'asthme. Certaines pathologies neuromusculaires comme la myopathie de Duchenne et le syndrome d'obésité hypoventilation sont des causes moins connues. Les expositions à la pollution atmosphérique et à la fumée de cigarette sont également de grands facteurs de risques. Les habitants des grands centres urbains sont donc très vulnérables à l'IRC. D'autres facteurs génétiques peuvent également intervenir dans la prévalence de la maladie chez les individus.

Comment diagnostiquer une insuffisance respiratoire chronique ?

Avec l'évolution de la médecine, des traitements de plus en plus performants sont mis en place pour soulager les gênes des patients. Néanmoins, il est d'abord important de faire un diagnostic précoce pour une meilleure prise en charge. Si vous souffrez de maladies respiratoires, vous devez faire votre bilan clinique de façon annuelle. Dans un premier temps, il s'agit d'une auscultation complète des voies respiratoires et l'analyse des différents symptômes. Pour l'essentiel à retenir, voici quelques examens à prévoir :

  • la mesure des gaz du sang artériel qui permet de mettre en évidence les anomalies de la répartition des gaz dans le corps,
  • l'exploration fonctionnelle respiratoire qui est réalisée par un médecin-pneumologue et permet d'estimer la fonction pulmonaire,
  • l'imagerie pulmonaire qui tient compte principalement des examens radiologiques, à savoir la radiographie et le scanner thoracique,
  • l'examen cardiologique complet permet de mettre en évidence l'insuffisance cardiaque droite au moyen d'un électrocardiogramme.

Certaines personnes malgré un taux d'oxygène très bas semblent n'avoir aucune perturbation visible, il s'agit de l'hypoxie heureuse. L'utilisation régulière d'un oxymètre de pouls peut alerter les personnes souffrant d'IRC sur un potentiel dysfonctionnement.


ÉQUIPEZ VOUS D'UN OXYMÈTRE

Contrôlez votre saturation et votre fréquence cardiaque avec un oxymètre de pouls fiable, performant et élégant.

Il est doté d'on écran OLED avec luminosité réglable et d’une alarme sonore avec seuil paramétrable.

Sans signal pendant 8 secondes il s'éteindra automatiquement et peut sauvegarder vos données grâce à sa fonction « statistics ». Vous poserez votre doigt sur une pièce de silicone entière et non pas une simple feuille collée ce qui lui confère une durée de vie et un confort d'utilisation bien supérieur au plus simples oxymètres.

Quels sont les traitements de l'insuffisance respiratoire chronique ?

Avant tout traitement de l'IRC, l'arrêt de certains médicaments dépresseurs respiratoires (hypnotiques) et l'arrêt définitif du tabac sont obligatoires. Après cela, la cure elle-même repose sur deux volets, dont le premier est le traitement de la maladie respiratoire causale. Le deuxième volet concerne la prise en charge médicale du problème respiratoire spécifique (IRC). De plus, une rééducation de la respiration au moyen de la kinésithérapie dans un centre spécialisé permet de mieux vivre les épisodes de dyspnée.

L'oxygénothérapie est recommandée pour apporter le surplus en dioxygène nécessaire pour le bon fonctionnement de l'organisme et de toutes ses fonctions vitales. La durée minimale d'oxygénation est de 15 heures consécutives par jour. Elle se fait au moyen d'une bouteille (à autonomie restreinte) et d'un extracteur d'oxygène respectivement pendant les déplacements et à domicile avec des lunettes ou un masque facial. Un traitement médicamenteux composé de corticoïdes injectables, de bronchodilatateurs en aérosols, d'antibiotiques et drogues vaso-actives (dopamine) est souvent prescrit en supplément.

DES OXYMÈTRES POUR TOUTE LA FAMILLE

L’oxymètre de pouls digital bébé et enfant est l’appareil indispensable pour un contrôle régulier des paramètres de vos chères têtes blondes.

Simple d’utilisation, de taille compacte et légère, pratique à transporter, vous pourrez vous en servir où que vous soyez. Son design coloré le rend ludique pour les enfants.

Destiné à mesurer la saturation en oxygène du sang ainsi que le pouls  des enfants à partir de 5 mois il vous permettra d’anticiper les risques en lien avec des pathologies comme la bronchiolite ou l’asthme.

Les patients peuvent se munir d'un oxymètre pour vérifier régulièrement les niveaux d'oxygène dans le sang. Pour prévenir l'IRC aiguë, il est indispensable de vous faire vacciner contre le pneumocoque et la grippe. L'insuffisance respiratoire chronique est une évolution grave d'une maladie pulmonaire déjà présente chez les patients. Le tabagisme actif et passif augmente significativement le taux d'incidence de la pathologie respiratoire.

Si vous êtes désireux d’en savoir plus sur l’oxymètre et les maladies respiratoires, nous vous invitons sans tarder à suivre nos publications. 

Et surtout, n’oubliez pas...gardez le CONTROLE.


A lire également

Oxymètre de pouls... le comparatif CONTROLE O2
Vous vous dîtes que vous devriez vous aussi acquérir un oxymètre mais vous vous retrouvez désormais devant un large choix d’appareils avec...
Infographie l'oxymètre de pouls
CONTROLE O2 a le plaisir de vous présenter cette infographie. Celle-ci a pour but de vous permettre de découvrir une...
Que dois-je savoir sur l'insuffisance respiratoire chronique ?
Selon l'OMS, 1,5 million de décès sont causés par des affections respiratoires chroniques. Bien souvent, elles dégénèrent en insuffisance respiratoire...
L'oxymètre peut-il aider à dépister le COVID 19?
Depuis l'apparition du COVID 19, l’oxymètre de pouls est devenu incontournable. Que ce soit dans l’actualité ou à travers les...
L’oxymètre de pouls... pour qui ?
 A-t-on encore besoin de le présenter ? L’oxymètre de pouls a su prouver son utilité indéniable auprès de tous et...
Asthme et COVID 19… que dois-je savoir?
CONTROLE O2 a souhaité mettre l’accent sur une pathologie qui touche près de 6 millions de personnes en France, l’asthme....
Que dois-je savoir sur… mon taux d’oxygène ?
Lors de la respiration, les molécules d’oxygène qui se trouvent dans l’air qui remplit nos poumons n’ont qu’une seule mission...
Que dois-je savoir sur l’apnée du sommeil ?
L’intérêt porté à l’apnée du sommeil est grandissant depuis plusieurs années et suscite énormément d’interrogations. Comment se définit-elle ? Quels sont les symptômes...
Pourquoi est-il important d’acquérir un oxymètre ?
Depuis plus d’une année maintenant, le Covid-19 a plongé le monde entier dans un contexte sanitaire particulier. Il est donc...
Votre abonnement n'a pas pu être enregistré. Veuillez réessayer.
Merci pour votre abonnement. A bientôt dans la newsletter.
NEWSLETTER

Abonnez vous à la newsletter pour rester informé de notre actualité et de nos bonnes affaires.

Recevez une remise de 10% en cadeau de bienvenue.

Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.