Garder la forme... se maintenir physiquement...être en bonne santé...il existe un tas de façons différentes d’exprimer ce qui est à peu près le souhait de tous, non ? Mais au final, qu’y a-t-il de plus efficace pour y parvenir, de plus simple et accessible à tous que la pratique d’une activité physique régulière. On ne compte plus les multiples bienfaits du sport sur l’organisme. Il contribue à nous sentir mieux dans notre corps comme dans notre tête, il nous aide à mieux dormir, à retrouver des amis ou à s’en faire de nouveaux. Cependant, si le sport que vous avez choisi est réalisé lorsque la qualité de l’air est mauvaise, cela peut représenter un risque pour votre santé.

L’effort que vous fournissez lorsque vous pratiquez une activité physique que ce soit à l’intérieur d’une salle de sport ou en plein air, requiert une plus grande dose d’oxygène. Vos poumons qui ont une capacité d’adaptation importante vont donc en réponse à ce besoin, inspirer une plus grande quantité d’oxygène. Ce phénomène naturel peut en fonction des situations vous faire respirer plus de polluants que lorsque vous êtes au repos.

Quels sont les effets d’une mauvaise qualité de l’air sur votre santé ? Quelles sont les sources de pollution atmosphérique et comment s’en prémunir ? 

CONTROLE O2 vous propose de faire un petit tour de la question.

Quels sont les retentissements de la pollution atmosphérique sur la santé ?

Asthme, bronchite chronique, BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive), emphysème ça vous parle ? Toutes ces maladies respiratoires sont parfois causées par une exposition prolongée à la pollution de l’air. Même si les effets de la pollution atmosphérique sur la santé respiratoire ont inquiété la population depuis longtemps et à juste titre, dans les faits, ils n’ont fait l’objet de réglementations que tardivement. 

Cela paraît aberrant mais les normes nationales de qualité de l'air ne sont arrivées que récemment en France. En effet, elles n’ont été créées que le 30 décembre 1996. Elles s’appliquent à proprement parler à l’air intérieur, à l’air du lieu de travail mais aussi à l’air ambiant extérieur.

De nombreuses recherches ont été menées sur le sujet et ont permis de mettre en avant des enjeux sanitaires et économiques importants. La corrélation entre la pollution atmosphérique et leseffets sur la santé n’est plus à prouver. Ses retentissements se propagent même au-delà de l’appareil respiratoire. En effet, il apparaît qu’elle a un impact non seulement sur le système immunitaire, mais qu’elle serait également la cause de maladies cardiaques, de diabète, de cancers,de troubles dermatologiques ainsi que de troubles de la reproduction. Et la liste n’est pas exhaustive. Ces pathologies sont le fait d’une exposition prolongée à la pollution atmosphérique mais les risques en lien à une exposition à court terme sont également réels. Ils s’apparentent aux symptômes ressentis en cas d’allergie tels que:

  • Picotements du nez et de la gorge.
  • Irritation des yeux.
  • Fatigue.
  • Maux de tête (céphalées).
  • Étourdissements.
  • Crise d'asthme.
Sport et pollution

Quelles sont les causes d’une mauvaise qualité de l'air ?

Nous venons de le voir, les effets de la pollution atmosphérique sur notre santé sont nombreux. Nous avons tous à cœur de nous garder en bonne santé et ce de différentes façons. Certains vont s’y employer en pratiquant une activité physique régulière, soit en faisant attention à ce qu’ils mangent ou ce qu’ils boivent, ou encore en privilégiant certains produits plus sains que d’autres, ou bien en tentant d’avoir un sommeil de qualité...Ça ne parait pas évident comme ça mais faire attention à ne pas s’exposer à des sources de pollution atmosphérique devrait également faire partie de la liste.

Vous allez me dire que tout ça est très intéressant mais concrètement, comment fait-on ? Quels sont les produits ou situations à l’origine de pollution de l’air ?

Malheureusement elles sont nombreuses et peuvent représenter un danger aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. En voici quelques exemples:

A l’extérieur :

  • les émissions de gaz émanant des véhicules
  • les installations industrielles
  • les usines produisant de l’électricité
  • les fumées des feux de forêt
  • les incinérations d’ordures ménagères
  • ...

Les polluants qui proviennent de ces sources sont multiples. On peut y retrouver à la fois d’énormes quantité de gaz et de particules, du pollen, de la poussière mais aussi des oxydes d’azote et de l'ozone. L’agence européenne de l’environnement à même créé un indice qui permet de savoir au quotidien si l’endroit dans lequel on se trouve est particulièrement pollué ou non. Certains sites offrent des cartographies précises de la pollution en temps réel. Si tel est le cas, vous pourrez faire le choix de déplacer votre activité physique en intérieur mais prudence tout de même car cette option n’est pas dénuée de risques. Il se peut que la qualité de l’air intérieur soit encore pire qu’à l’extérieur:

A l’intérieur :


  • les produits ménagers
  • les colles, peintures et autres solvants
  • les bougies parfumées
  • le tabac
  • les fumées de cuisine
  • certains chauffages
  • les poils d’animaux ou autres allergènes
  • les moisissures
  • ...

Comme la pollution extérieure, la pollution intérieure peut être composée à la fois de gaz et de particules. On peut y trouver de l’amiante, du monoxyde de carbone, du formaldéhyde, du plomb, des particules telles que les composés organiques volatils (COV). Pour trouver des moyens efficaces de lutter contre la pollution intérieure, nous vous invitons à lire ou relire notre article intitulé “ma maison est polluée, comment puis-je l’assainir ?”.

Sport et pollution

Pollution atmosphérique et exercice physique, quels effets sur la respiration ?

La pratique du sport a pour effet d’augmenter non seulement le rythme auquel on respire mais aussi l’amplitude. En effet, on a tendance à respirer plus profondément et donc à faire entrer une plus grande quantité d'air dans nos poumons que lorsque l’on est au repos. Ceci implique que si le lieu de votre entraînement n’est pas sain,  vous avez plus de risques d’inhaler des polluants et ce à un rythme plus élevé. Je ne peux m’empêcher de penser aux joggeurs qui n’ont pas d’autre choix que de faire leur footing sur les trottoirs du centre-ville.  Pour peu que comme moi ils aient tendance à respirer par la bouche, ils augmentent encore la possibilité de faire pénétrer de grosses particules polluantes dans leurs poumons. En effet, notre bouche contrairement à notre nez et nos voies respiratoires, n’est pas faite pour  jouer les filtres..

Ainsi, le fait de s’exercer dans une zone de faible qualité de l’air, associé à celui de respirer par la bouche pendant l’effort peuvent majorer grandement les risques et ce que vous vous entrainiez à l’intérieur comme à l’extérieur. 

Bien sûr me direz-vous, si on met tout ça dans une balance, les bienfaits pour la santé que représentent la pratique du sport l’emporteront toujours sur les risques d’inhaler des polluants. Cependant nous vous invitons à prendre un soin particulier à choisir l’espace adapté à la pratique de votre sport préféré. Finalement, tout est une question d’équilibre.

Quels moyens mettre en œuvre pour une meilleure qualité de l’air pendant l’exercice ?

Les réflexes à prendre pour la pratique du sport seront différents selon que vous faites votre entrainement à l’intérieur ou à l’extérieur.

A l’extérieur :

  • consultez les sites qui mentionnent le taux de pollution dans votre région
  • en cas d’indice élevé, privilégiez la pratique du sport en intérieur
  • faites de l’exercice plutôt le matin qu’en fin de journée, les polluants seront moins présents
  • évitez le sport aux heures de grande circulation et tant que possible, préférez les parcs aux trottoirs du centre-ville

A l’intérieur :

  • rangez tous les produits tels que les peintures, solvant et pot de colle dans votre garage par exemple
  • privilégiez les produits ménagers à faible teneur en composants organiques volatils (COV) voire les produits naturels (savon de marseille, bicarbonate de soude…)
  • évitez de pratiquer votre activité sportive juste après avoir fait le ménage
  • pensez à aérer quotidiennement votre logement même en hiver
  • demandez aux fumeurs ou vapoteurs de le faire à l’extérieur
  • n’allumez pas de bougies parfumées ou d’encens et n’utilisez pas de désodorisants ou autres assainisseurs 
  • vérifiez que votre foyer possède un système de ventilation efficace, principalement dans la cuisine, la salle de bain ou la buanderie
  • pensez aux appareils qui peuvent vous aider à vérifier les paramètres de votre air intérieur comme les hygromètres ou bien vous aider à améliorer sa qualité comme les purificateurs d’air et les humidificateurs

Ce qu’il faut retenir de cet article est que la pratique d’une activité physique est une excellente habitude à prendre ou à garder, quel que soit votre niveau d'entraînement. Cependant il conviendra pour optimiser votre pratique, de porter une attention particulière à la qualité de l’air des espaces que vous aurez choisis. Vous en savez maintenant suffisamment pour prendre les mesures adéquates et réduire au maximum la pollution atmosphérique autour de vous, vous protéger des polluants nocifs pour votre santé et ainsi GARDER LE CONTROLE.

Humidificateurs, diffuseurs d'huile essentielle, hygromètres...

CONTROLEZ VOTRE ENVIRONNEMENT

CONTROLEZ VOTRE ENVIRONNEMENT

Humidificateurs d'air, diffuseurs d'huiles essentielles...

A lire également

Sport et pollution... quels dangers?
Sommaire : 1 - Quels sont les retentissements de la pollution atmosphérique sur la santé ?  2 - Quelles sont...
Humidificateurs et diffuseurs d’huiles essentielles
Sommaire : 1 - Qu’est-ce qu’un humidificateur d’air ? 2 - Dans quels cas les utiliser ? 3 - Quels sont...
Ma maison est polluée, comment puis-je l’assainir ?
Sommaire : 1 - Polluants intérieurs, quels types, causes et impacts sur notre santé ? 2 - Polluants intérieurs, quelle...
12 façons naturelles de faire baisser votre tension.
Sommaire : 1 - Augmentez votre activité physique et perdez du poids si vous êtes en surpoids 2 - Réduire...
17 aliments pour réduire sa tension artérielle !
Sommaire : 1 - Le saumon et les poissons gras 2 - Les lentilles et les haricots 3 - Les...
Que dois-je savoir sur l’hypertension artérielle?
Sommaire : 1 -  Quelle sont les types et les causes de l’hypertension artérielle?   -  L’hypertension artérielle primaire dite...
Asthme et COVID 19… que dois-je savoir?
Sommaire : 1 - COVID 19 , une menace pour tous. 2 - Des mesures supplémentaires pour les personnes asthmatiques?...
Que dois-je savoir sur… mon taux d’oxygène ?
Sommaire : 1 - Comment mesure t’on le taux d'oxygène dans le sang?   -Les gaz du sang artériel  ...
Que dois-je savoir sur l’apnée du sommeil ?
Sommaire : 1 - Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ? 2 - Quelles sont les personnes les plus touchées ?...
Pourquoi est-il important d’acquérir un oxymètre ?
Sommaire : 1 - Qu’est-ce que la SPO2 ? 2 - Comment fonctionne un oxymètre ? 3 - Mesurer vos...
Que dois-je savoir sur... la fièvre?
Sommaire : 1 - Qu'est-ce que la fièvre ? 2 - Quelles sont les causes habituelles de la fièvre ?...

NEWSLETTER

Pour être informé de notre actualité et de nos bonnes affaires.

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information CONTROLEO2

Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Suivez nous